SE REAPPROPRIER SON CORPS GRÂCE A LA SOPHROLOGIE

La sophrologie ne se substitue en aucun cas à la médecine. Elle est de plus en plus reconnue par le corps médical en tant que thérapie complémentaire à la médecine traditionnelle et à la psychologie. Orientée vers une meilleure prise de conscience positive du corps et de ses sensations, la sophrologie permet d’améliorer la perception de son corps et ainsi de mieux l’accepter. Le corps résulte d’une construction d’interactions multiples. Le corps a une histoire : il est le lieu de vécus : le vécu intime, le vécu familial, le vécu social.

La lecture sophrologique nous invite à rencontrer notre corps intime et singulier dans une expérience (la pratique sophrologique), à lui donner sa juste place dans le champ de notre conscience, à le ressentir de l’intérieur en cultivant le non-jugement, la curiosité et la bienveillance. Il ne s’agit pas de penser le corps mais de ressentir et vivre son corps. Nos expériences sensori-motrices précoces soutiennent notre construction identitaire.

La sophrologie favorise l’ancrage dans notre unité corporelle. Il s’agit de se rendre présent au corps dans l’ici et maintenant. Par des techniques initiées par le sophrologue vous pourrez développer la pratique de la lecture du corps et de la lecture de la respiration et favoriser la rencontre avec votre corps. Il ne s’agit pas de penser à son corps encore moins de le contrôler mais de le ressentir.

Se reconnecter à soi : c’est d’abord ressentir ce qui se passe en soi. Apprendre à ressentir ce qui se passe en soi, c’est apprendre à se connaître, à savoir de quoi on a besoin, quelles sont nos valeurs profondes, nos limites, connaître les émotions qui nous traversent. Ressentir passe par le corps. Ce sont les sensations qu’on ressent dans son corps. Nommer ce qu’on ressent : il s’agira de nommer ce qu’on ressent. Par exemple, « ressentir une boule dans son ventre », qu’est-ce que cette boule me fait ressentir ? De la peur ? Ou autre chose ?

Ce n’est pas évident de nommer ce que l’on ressent. Pourquoi ? Parce que dans notre société actuelle, tout va très vite. On se préoccupe beaucoup trop de ce qui est matériel, et on oublie de s’occuper de ce qui est essentiel, c’est-à-dire « soi ». Ce qui a pour conséquence qu’on se coupe de ce qui est vivant en soi. Apprendre à se reconnecter à soi demande donc de ralentir, de prendre un peu de temps chaque jour pour soi.

Se reconnecter à soi, ses besoins profonds et ses vraies valeurs, c’est se reconnecter à ce qui est vivant en soi, l’accueillir sans jugement, afin de cheminer pour ouvrir la porte à l’Amour de soi et la confiance en soi.

Pour prendre rendez-vous, contactez-moi au : 06 70 48 69 62
images violences 8